le trimestriel économique du Var

Couverture du VEN n°29
N°29 Novembre 2019

Dossier

Juillet 2019 - N°28
  • Agrandir
  • Diminuer

Une journée pour tout connaître des fonds européens

Un grand écart incroyable qui s'explique par un mélange de méfiance et de méconnaissance, et qui a participé à la volonté de la Chambre de commerce et d'in- dustrie du Var de consacrer en mars dernier un mois entier à l'Europe. Réunions d'infor- mation, visites d'entreprises inscrites dans des dispositifs européens, et pour finir une journée thématique organisée à Toulon, au Palais du commerce et de la mer.

Créer une véritable "Team Europe"

Devant plusieurs centaines de dirigeants, le président de la CCI du Var Jacques Bianchi a délivré un plaidoyer pro-européen en insistant sur les opportunités qu'elle pouvait offrir : "L'Europe peut être un formidable levier de croissance pour les entreprises qui savent en exploiter le potentiel". Problème : lorsque l'on est un dirigeant de PME, avec  la tête dans le guidon de  son  activité  et  des dossiers à gérer au quotidien, il  est  bien souvent difficile de se projeter, de s'y retrouver dans la jungle des dispositifs administrés par l'Union européenne, et d'identifier clairement les pistes à suivre pour s'inscrire dans les bonnes cases.  Et les fonds proposés par ces dispositifs, faute d'être attribués, retournent à  Bruxelles et sont définitivement perdus pour les entreprises varoises et régionales.

Aller chercher encore plus de fonds européens

C'est pour lutter contre ce gâchis que Jacques Bianchi ambitionne de créer, en partenariat avec Renaud Muselier, président de la Région Sud, une "Team Europe", une sorte de groupe de choc rassemblant les meilleures compétences afin de faire preuve d'un plus grand pragmatisme et d'aller chercher encore davantage de fonds à Bruxelles.

Un volontarisme assumé qui a été rappelé par l'élue régionale varoise Sandra Torres, vice-présidente de la commission Europe de la Région Sud : "En trois ans, l'exécutif régional a déjà récolté 3,6 milliards d'euros de financements européens. La Région Sud et l'Europe ont ainsi abondé et investi dans les entreprises régionales à travers les fonds FEDER, et les dispositifs comme Marittimo, parfois à hauteur de 70 % ! Et nous allons renforcer nos équipes pour continuer sur cette dynamique. Car l'Europe est pleine d'opportunités pour nos entreprises régionales et leur développement".

Des opportunités qui peuvent se transformer en belles "success stories" : ainsi Thierry Carlin, le dirigeant de Marine Tech récemment distingué "entrepreneur de l'année" à l'occasion de la soirée des Top Trophées, est venu témoigner à la tribune pour raconter la conduite du projet Helio. Cette bulle révolutionnaire utilise le soleil pour produire de l'eau potable et désaliniser de l'eau de mer. "Nous avons sollicité des fonds européens et obtenu une enveloppe correspondant à la moitié de notre investissement pour développer ce projet. Grâce au dispositif FEDER (Fonds européen de développement régional), nous avons pu mettre au point une ligne de production en mesure de fabriquer 200 unités par an".

S'inscrire dans les thématiques d'avenir

Pour que ces exemples se multiplient, la clé est assurément de renforcer l'information et la pédagogie auprès des entreprises du Var. "Il faut mobiliser les élus sur ces sujets, faire de la veille, être à l'écoute des projets qui émergent dans les  domaines  sur lesquels l'Europe veut investir comme l'économie bleue, la transition  écologique et énergétique, le numérique, la  Défense  ou l'intelligence artificielle, insiste Roland Gomez, président de la Chambre de commerce et d'industrie régionale. Et tant pis si ce mot a mauvaise presse en France, mais il faut faire du lobbying : cela veut dire activer ses réseaux, créer des liens avec d'autres entreprises, d'autres territoires, à l'échelle régionale et européenne". Et pourquoi pas, à terme, envisager l'ouverture d'un bureau européen dans le Var, sur le modèle de la représentation de la Commission européenne à Marseille, dirigée par Alain Dumort. "Cela serait un outil pertinent pour aider les entreprises à changer de braquet, à passer du marché artisanal au marché international".

retour a la liste