le trimestriel économique du Var

La couverture du numéro 26 de Var Eco News
N°26 Octobre 2018

Dossier

Mai 2018 - N°25
  • Agrandir
  • Diminuer

Optis, leader mondial de la voiture simulée

C'est l'une des plus grandes entreprises du Var, employant pas moins de 250 personnes, mais on sait en fait assez peu qu'Optis réalise plus de trois quarts de son chiffre d'affaires dans le secteur de l'automobile. Optis travaille sur le projet ITER à Cadarache, dans l'aéronautique, mais c'est sur quatre roues que l'entreprise varoise a solidement assis son savoir-faire. "Nous avons développé des logiciels de simulation, qui imaginent l'ambiance lumineuse de la voiture, les éventuels reflets sur les équipements de conduite en fonction des matériaux utilisés, détaille le PDG Jacques Delacour.
Le confort de conduite, la manière dont les informations extérieures et intérieures sont perçues par le conducteur - avec le développement de l'affichage "tête haute" par exemple, sont autant de paramètres que les logiciels d'Optis sont en mesure de modéliser avec un réalisme extrême : "Ce que le
client voit sur l'écran, c'est très exactement ce qu'il va voir dans l'habitacle de sa voiture
"

Parmi les clients d'Optis, on compte les plus grands constructeurs mondiaux, de Bentley à Toyota en passant par Renault, Jaguar, Ford ou Peugeot. Ainsi que des équipementiers de rang 1 à l'image de Valeo, qui utilisent ses outils d'aide à la conception. Mais pas de clients en Formule 1 : "Pourtant, cela pourrait être un marché pour Optis, avance Jacques Delacour. Cette saison, les voitures intégreront un halo au dessus du poste de pilotage : nous serions par exemple en mesure de simuler de quelle manière il va occulter le champ de vision du pilote". 
L'un des grands chantiers actuels d'Optis est centré sur les progrès du véhicule autonome, ainsi que sur la recherche autour de la signature sonore des voitures électriques. Loin d'être un gadget, car si l'électrique gagne régulièrement des parts de marché sur les routes, l'un des ses points noirs est
paradoxalement son... absence de bruit, car les piétons sont alors moins attentifs. C'est un nouveau défi, assurément à la hauteur des équipes d'Optis. 

Site internet d'Optis.

retour a la liste