le trimestriel économique du Var

Couverture du VEN n°28
N°28 Juillet 2019

Dossier

Octobre 2018 - N°26
  • Agrandir
  • Diminuer

Ooviiz, une passerelle entre producteurs et intermitents

Une idée qui lui est venue lors de son expérience parisienne : “Je me souviens avoir passé de nombreuses journées à relancer mon réseau d’intermittents, pendue au téléphone pour m’assurer que celui avec qui je souhaitais travailler serait bien présent, explique Nathalie Idiart. Et quand l’un d’entre eux me faisait faux bond, il m’est arrivé de débuter un tournage avec des personnes que je n’avais jamais rencontrées, recrutées sur recommandation. Avec le risque que les compétences ne soient pas au rendez-vous…”.

L’idée d'Ooviiz, qui a entre autres  bénéficié d'un prêt d'honneur de Réseau Entreprendre, c’est donc de réaliser ces démarches à la place des donneurs d’ordres, grâce à une banque de plus d’un millier de profils dans tous les métiers de l’image et du spectacle. La majorité des clients de la SAS opèrent dans le milieu de la production audiovisuelle, principalement en télévision. Le reste se répartit dans l’événementiel, la publicité, et le spectacle vivant. Et le travail ne manque pas : une enseigne comme Canal+ fait ainsi travailler en moyenne jusqu’à 1 500 intermittents chaque mois !

Le modèle économique de l’entreprise est basé sur un système d’abonnements : “Nous proposons une large palette d’offres qui vont de l’abonnement ponctuel de 5 jours pour quelques dizaines d’euros, jusqu’à l’abonnement annuel avec accès à tous nos profils, adapté aux grands comptes, détaille la jeune entrepreneuse. Pour les intermittents en revanche, le service est totalement gratuit”. Aujourd’hui, l’équipe d’Ooviiz compte trois personnes en plus de Nathalie Idiart : un commercial, un spécialiste du digital, et une consultante en place dans l’Hérault, un secteur géographique riche de promesses pour la startup.

Consultez le site internet d'Ooviiz.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

commercial, un spécialiste du digital, et une consultante en place dans l’Hérault, un sec- teur géographique riche de promesses pour la startup

retour a la liste