le trimestriel économique du Var

Couverture du n°22 Var Eco News
N°22 Juillet 2017

Vie des entreprises

Juillet 2017 - N°22
  • image description
  • image description

Les Cab'Ânes du Varon, un lieu enchanteur

C'est en 2007 que Christelle et Olivier ont commencé leur aventure à Flayosc, en élevant des ânes miniatures américains. Moins d’un an plus tard, leurs visiteurs ayant émis le souhait de rester plus longtemps pour apprécier la beauté de leurs animaux, ils réalisent deux premières cabanes d’observation dans les arbres et donnent naissance aux Cab'Ânes du Varon. Le 31 mars 2017, Christelle et Olivier, leurs deux enfants et leurs trois salariés ont ouvert les portes de leur jardin pour la 8e saison. Depuis la création de leur première cabane en 2008, le succès ne se dément pas : « les six cabanes perchées dans les arbres et les deux tanières affichent un taux de remplissage moyen de 90 % ». La recette est simple : « Nous pratiquons les mêmes prix pour tous toute l’année, nous proposons des produits locaux de qualité, nous travaillons les décors de nos habitations dans le moindre détail, nous y mettons notre coeur et nous faisons le maximum pour que nos visiteurs entrent dans nos hébergements comme s’ils étaient chez leur grand-mère ».

Un village de Hobbit

Christelle et Olivier aiment la nature et le lui rendent bien. Ils sont aussi passionnés par l’univers du Seigneur des Anneaux… À tel point qu’ils envisagent de créer quatre tanières supplémentaires et ainsi donner vie à un village de Hobbit, à Flayosc. Ce village compte déjà deux tanières, celle de Bilbo et celle de Fredon, deux reproductions fidèles au célèbre récit de Tolkien. Elles proposent tout le confort pour passer une nuit au milieu de la nature… Elles cachent aussi un trésor que chaque visiteur est invité à chasser en recherchant des indices qui conduiront jusqu’à l’anneau ou la clé de Thorin. « C’est une immersion garantie dans un jeu d’évasion, en anglais Escape Game », précise Christelle.

La vie au milieu des bêtes

Les hébergements sont pour le moins insolites… Ils sont en plus installés dans un paysage naturel de 10 hectares, intégralement réservé à leurs hôtes, qui abrite de nombreuses surprises. La magie est totale : les enfants en ont souvent la bouche qui tombe, comme dans les dessins animés de Tex Avery, ils voient des lapins qui passent partout, des canards qui s’envolent, ils peuvent approcher au plus près les ânes miniatures et toute la journée, ils assistent à un défilé incessant de bêtes, toutes plus exotiques les unes que les autres. « Notre jardin est la maison de 150 bêtes. Aux quarante ânes miniatures américains que nous élevons – notre métier initial - s’ajoutent un couple d'alpagas, des moutons du Cameroun, des poneys, des cygnes et canards d'ornement », détaille Christelle.

retour a la liste