le trimestriel économique du Var

La couverture du numéro 26 de Var Eco News
N°26 Octobre 2018

  • Agrandir
  • Diminuer

Le président Jacques Bianchi en visite dans trois entreprises de Dracénie

La journée a commencé au château de Berne, comprenant un hôtel 5 étoiles, un domaine viticole, un restaurant gastronomique une étoile Michelin dirigé par Benjamin Collombat, ou un centre de beauté et de remise en forme. Les différentes activités du domaine représentent pas moins de 30 métiers ! Les échanges, auxquels avaient été conviés des membres de l’Union patronale du Var et d’associations de commerçants, ont porté entre autres sur les difficultés de recrutement : l’hôtellerie-restauration est en effet un secteur qui peine à trouver les bons profils. “Nous sommes un département qui compte des fleurons dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, mais quand les jeunes Varois veulent se former à ces métiers, ils doivent partir, pointe Jacques Bianchi. Il manque une filière de formation de qualité dans le Var”.

Sébastien Latz, directeur général du château de Berne, a ensuite tracé les grands projets de l’établissement, avec entre autres un rapprochement en cours avec trois autres domaines varois et un pari audacieux lancé sur l’oenotourisme haut de gamme.

Après le château de Berne, visite d'Efisun et de GlobOcean à Draguignan 

La tournée s’est poursuivie par une visite dans les locaux d’Efisun, au coeur de la pépinière Chabran à Draguignan. La jeune entreprise - créée en 2017 - est un bureau d’étude spécialisé dans l’énergie solaire, qui assure l’accompagnement technique, administratif et la gestion de projets de production dans les énergies renouvelables et l’économie circulaire. Efisun intervient aussi bien en France qu’à l’étranger - comme en Mauritanie où elle a piloté un chantier de grande envergure. La société, qui a ouvert il y a quelques semaines une antenne à Paris, a récemment intégré le programme MarittimoTech, accélérateur transfrontalier de startups développé par la CCI du Var et d’autres partenaires méditerranéens.

Enfin, toujours à Draguignan, le président Bianchi a achevé sa journée en Dracénie par l’entreprise Globocean, qui propose de l’ingénierie offshore et côtière, des études pour les travaux maritimes, et la préparation de routes transocéaniques, en s’appuyant sur des données satellite. L’entreprise, au savoir-faire extrêmement pointu, travaille avec de grandes groupes pétroliers comme Total ou Technip. Mais son carnet de commandes est toujours à très court terme, avec une visibilité qui dépasse rarement un mois. Ce contexte oblige son dirigeant, Vincent Thouvenin, à une grande souplesse dans la gestion de son activité et de son équipe d’ingénieurs.

Le rôle de la Chambre de commerce et d’industrie du Var, c’est d’être à l’écoute des problèmes des entreprises, de leur proposer des solutions, de leur ouvrir notre carnet d’adresses, et éventuellement de les accompagner, résume Jacques Bianchi. A titre personnel, je me régale : voir tous ces jeunes pleins d‘énergie, porteurs d’idées innovantes et de projets d’avenir, c’est un vrai plaisir !”.

Ce cycle de visites se poursuivra dans les prochaines semaines, avec la volonté de rencontrer tous les types d’entreprises, de la startup au grand groupe en passant par la PME, de l’entreprise industrielle au club de sport en passant par le commerçant de quartier.

Rendez-vous le 2 octobre pour une visite dans le golfe de Saint-Tropez. 

Sous réserve de modification, les entreprises seront : Electric 55 Charging, Golf up et Naval Group.

retour a la liste