le trimestriel économique du Var

Visuel de la couverture du numéro 23 de Var Eco News
N°23 Octobre 2017

Dossier

Octobre 2017 - N°23
  • image description
  • image description

Le Cluster Provence Rosé met l'accent sur la formation

En 2014, un nouveau Cluster est né en Provence pour fédérer les entreprises amont et aval de la filière viti-vinicole. Elles sont estimées à plus d’une cinquantaine, elles emploient plus de 430 personnes et réalisent un chiffre d’affaires cumulé de 145 millions d’euros. Leur ambition commune ? Jouer collectif autour d’un nom, Cluster Provence Rosé, pour « maintenir le dynamisme des dernières années et améliorer encore l’économie de cette filière », souligne sa présidente Laurence Berlemont.

La formation, un enjeu majeur

Trois ans après sa création, le Cluster a concentré ses efforts sur les problématiques liées à la formation et au recrutement. « C’est aujourd’hui le vrai problème de nos entreprises qui sont freinées dans leur développement par le manque de main-d’oeuvre formée à la spécificité de leurs métiers et à la réglementation. Le peu de visibilité de la filière est aussi un handicap car les jeunes diplômés ont en général peu conscience de sa vitalité et de son potentiel d’emploi », explique Laurence Berlemont.
Dès lors, plusieurs actions ont été déployées sur différents fronts et visent à bâtir une réelle synergie entre la formation et les besoins des entreprises du Cluster.

Des formations à l’oenologie sont proposées aux entreprises du Cluster et leurs salariés.

Un travail a été initié avec l’Université de Toulon pour créer un diplôme universitaire de niveau bac à bac +2, qui permettrait de formaliser les compétences développées en interne par les salariés des entreprises de la filière.

Des réunions d’informations sont régulièrement organisées à destination des demandeurs d’emploi.

Des chantiers lancés

Le Cluster, convaincu que ses entreprises ont un réel avenir professionnel à offrir aux jeunes du territoire, s’est aussi rapproché de l’École de la deuxième chance : « nous avons accueilli la première promotion de l’antenne toulonnaise et leur avons fait découvrir les nombreux métiers du vin et je suis intervenue auprès de la première promotion brignolaise, qui a fait sa rentrée fin septembre », détaille Laurence Berlemont.

Avec le Lycée Raynouard de Brignoles, les membres du Cluster Provence Rosé ont accueilli une vingtaine de jeunes lycéens dans le cadre de l’opération « Un jour, un jeune, un métier » pour leur faire connaître leurs métiers. Dès cette année, l’opération est également déclinée auprès des conseillers d’orientation. Un diplôme en apprentissage d’assistante de gestion PME/PMI avec la spécialisation secteur viticole est
aussi en cours d’élaboration.

Enfin, toujours sous l’impulsion des entreprises du Cluster, Kedge Business School Toulon ouvrira en septembre 2018 une formation en management et commerce international dans le domaine du vin.

retour a la liste