le trimestriel économique du Var

Couverture du VEN n°34
N°34 Septembre 2021

Actualités

Avril 2017 - N°21
  • Agrandir
  • Diminuer

Lancement réussi pour la filière hydrogène dans le Var

De nombreux dirigeants d’entreprises du Var, mais aussi des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes, des secteurs de l’énergie, des transports, du tourisme et de l’industrie, ainsi que des représentants des collectivités locales de la Région Paca ont répondu présent au premier colloque sur l'hydrogène organisé par la CCI du Var. « Une preuve que ce sujet est important et que nous avons bien fait de nous y intéresser », s’est félicité Stéphane Clair, directeur général du Circuit Paul Ricard, qui a accueilli l’événement.

Objectif de ce colloque : partager une vision commune avec tous les acteurs économiques et des ambitions pour l’hydrogène. Carburant propre avec zéro émission de CO2, l'hydrogène est un véritable accélérateur de la transition énergétique et vecteur de développement économique dans le Var et pour toute la Région Paca. L'ambition de la CCI du Var est de positionner le département du Var comme leader sur cette filière d'avenir, comme l’a confirmé Jacques Bianchi, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var : « Je veux que le Var prenne une place de leader méritée ! Je veux que notre CCI soit locomotive régionale sur cette filière ».

Une filière d’avenir

Tous les acteurs présents ont ainsi partagé leurs espoirs liés à l’émergence d’une filière autour de l’hydrogène, un carburant vecteur de croissance, d’emploi, de compétitivité et d’attractivité. Ils ont aussi pu mesurer les avancées et prendre connaissance d’un projet ambitieux, baptisé Hynovar, qui réunit autour de la CCI du Var, un consortium d’entreprises, associations, collectivités. Ce projet est labellisé par Capenergies et le Pôle Mer Méditerranée, il a été présenté à l’appel à projet national « Territoires Hydrogène », de la Ministre Ségolène Royal en 2016. Il a pour ambition le développement de différentes briques technologiques de la filière hydrogène associant les moyens d’une production locale d’hydrogène en valorisant la production d’énergies renouvelables et plusieurs applications innovantes multi-secteurs, sur les territoires industriel, agricole et portuaire du secteur Ouest Var.

Les cinq briques du projet Hynovar

Ces différentes briques ont été dévoilées lors de ce premier colloque :

  • La production locale d’hydrogène vert du projet H2Flex (hydrogène pour la flexibilité), un projet que la CCI du Var vient de lancer après sa labellisation Flexgrid par la Région. Il a pour ambition de modéliser le réseau électrique pour assurer un meilleur équilibre entre la production d’énergies renouvelables, la consommation des entreprises du Plateau de Signes et les possibilités de stockage offertes par l’H2. Sur l’ensemble des projets labellisés Flexgrid, le projet H2Flex du Plateau de Signes est le seul à faire appel à la solution H2 pour du stockage d’électricité.
  • Une station-service à l’hydrogène sur le Circuit Paul Ricard : grâce à un partenariat avec Engie, le Circuit du Castellet pourrait être « le premier Circuit à être équipé d’une station de recharge à hydrogène et à favoriser ainsi le développement de véhicules d’un nouveau type », s’est réjouit Stéphane Clair. Cette station pourrait voir le jour en 2018, « moyennant un investissement d’1,5 à 2 millions d’euros et le soutien indispensable de partenaires », a précisé Stéphane Arnoux, responsable Grands comptes Industrie chez Engie Cofely.
  • Une flotte de véhicules prestige en autopartage pour le tourisme premium et d’affaires. Ce débouché, présenté par Cyril Dufau-Sansot, président de l’entreprise Areva H2Gen, fabricant français d’électrolyseurs et fournisseur de solutions hydrogène clés en main, repose sur le déploiement d’un service d’autopartage touristique. Il verrait d’abord le jour autour de la station du Castellet avant de gagner l’ensemble du Var et la Côte d’Azur. « L’autopartage est une réponse alternative à la location de véhicules Premium. Il propose en outre une nouvelle expérience, à savoir conduire la voiture de demain à un prix abordable », a détaillé Cyril Dufau-Sansot. Ce dernier a ajouté que le consortium était déjà en contact avec de nombreux acteurs du tourisme.
  • La première navette maritime à hydrogène en Rade de Toulon est un projet imaginé et porté par la PME varoise Les Bateliers de la Côte d’Azur. Ses gérants Yves et Christophe Arnal ont confié avoir aujourd’hui un projet très avancé : « nous avons attaqué les études de faisabilité. Nous voulons construire un bateau économiquement viable avec lequel nous travaillerons demain dans la Rade de Toulon ». Dans ce cadre, le projet Hynovar prend tout son sens car il peut les aider à « concrétiser le projet en facilitant l’installation future de stations d’avitaillement ».
  • Une éco-académie dédiée à l’hydrogène pourrait enfin voir le jour sur le Parc d’activités du Plateau de Signes. Cet ensemble réunirait un centre de R&D, une offre de formation et une pépinière d’entreprises.
retour a la liste