le trimestriel économique du Var

La couverture du numéro 26 de Var Eco News
N°26 Octobre 2018

Dossier

Janvier 2018 - N°24
  • Agrandir
  • Diminuer

Get1Jet prend son envol

Rejoindre Genève en une petite heure, la Corse en trois quarts d’heure ou la Bretagne en moins de deux heures. En arrivant quasiment devant la porte de son lieu de rendez- vous. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et c’est ce qu’a bien compris Jean- Baptiste Paris, qui a créé avec son père l’entreprise Get1Jet.
Opérateur de transport aérien à la demande pour particuliers et professionnels, Get1Jet s’est installée au Castellet, où elle a stationné son jet dernière génération, un Pilatus PC12,  avion d'affaires monomoteur à turbopropulseur qui offre un rayon d’action de 3 000 kilomètres. De quoi rejoindre d’une seule traite, depuis le tarmac varois, le sud de la Norvège ou le coeur de l’Ukraine. Cet outil de travail flambant neuf permet à Get1Jet de proposer des liaisons directes en marge des lignes commerciales régulières. « C’est un appareil qui peut se poser sur des pistes très courtes, même non revêtues, en terre ou en herbe, soit plus de 3 000 aéroports et aérodromes en Europe, détaille Jean-Baptiste Paris. Cela permet à nos clients d’atterrir au plus près de leur lieu de rendez-vous et d’éviter ainsi de perdre du temps en transfert ».

Un service porte-à-porte qui séduit une clientèle d’affaires, ainsi que des particuliers. À bord, les voyageurs - 6 passagers en configuration VIP, 8 en configuration charter - bénéficient d’un haut niveau de confort avec entre autres une connexion Internet permettant d’envoyer des mails ou des messages
de type Messenger. « Nous avons choisi cet appareil après une longue étude de marché, et notamment des rencontres avec les services de la CCI, qui nous ont permis de mieux connaître l’écosystème local et de définir qu’il existait une opportunité pour ce type de services avec ce type de capacité ». Des mois d’études et surtout de démarches auprès des autorités aériennes : car alors que Get1Jet a été créée en août 2016, l’activité de l’entreprise n’a en fait réellement débuté qu’au début du mois de décembre dernier. « Nous étions en attente d’un agrément administratif, et nous n’avons obtenu ce feu vert qu’à la fin du mois de novembre ».

L’achat d’un deuxième appareil à moyen terme

Aujourd’hui, l’entreprise occupe 250 m2 sur l’aéroport du Castellet, une base arrière disposant de tous les services nécessaires à son développement. Mais elle est en mesure d’opérer au départ de n’importe quelle piste de France ou d’Europe. Ainsi, l’une des premières demandes émanait d’un client qui
voulait rejoindre Francfort depuis… Bâle. La liaison de positionnement était plus longue que le vol en lui-même, mais cette pratique est monnaie courante dans l’aviation d’affaires. « Ce qui intéressait le client, c’était le nombre de places de notre appareil, et nous ne sommes pas beaucoup à proposer cette
capacité sur le marché ». Get1Jet a déployé ses ailes, et attaque une période de communication et de conquête de notoriété, en se faisant connaître notamment auprès des acteurs économiques du Sud-est de la France et au-delà : chambres consulaires, unions patronales, etc. L’entreprise emploie 5 personnes à temps plein, dont 3 pilotes, et prévoit de consolider sa force commerciale dans le courant de l’année 2018. En envisageant déjà, si les prévisions d’exploitation sont validées, l’acquisition d’un deuxième appareil.

Get1Jet
116 Allée Kisling, 83110 Sanary-sur-Mer
06 48 38 79 87 contact@get1jet.com

Site internet de Get1Jet

#CCI à l'appui

Au moment de la création de l’entreprise en août 2016, Jean-Baptiste Paris avait souhaité rencontrer les services de l’Espace Entreprendre de la CCI. « Cela m’a permis de confronter ma vision du métier et mon business plan aux réalités du bassin économique local qu’ils connaissent de manière très fine ». Ces séances de travail ont aussi permis à Jean-Baptiste Paris de développer son réseau, en participant par exemple à un speed business meeting en juin. Et de découvrir les différentes associations d’entreprises du département. Enfin, les services de la CCI ont appuyé l’entreprise en envoyant un courrier à la direction de la sécurité de l'aviation civile Sud-Est, afin d’accélérer la délivrance du certificat de transporteur aérien - sésame indispensable pour le démarrage de l’activité.

retour a la liste